Fête de l'Artichaut 2012

 Intronisation  2012

17 juillet 2012 

En présence de nombreuses confréries gastronomiques et d'une foule importante, la Confrérie de l'artichaut a procédé à l'intronisation de trois nouveaux membres, dimanche après-midi, sur la place du Kreisker.

Paul Kerbrat

Paul Kerbrat a pris la suite de la ferme familiale, au Vrennit, en 1972. Deux décennies durant, il y travaille l'artichaut, le chou-fleur, la pomme de terre, le persil, la carotte... Parallèlement, il ouvre l'un des premiers campings à la ferme de la région qui deviendra dans les années 90, le camping Ar Kléguer, vaste de cinqhectares, sur un site exceptionnel avec son avancée sur la mer, sa crique de sable fin, la plage à proximité immédiate. PaulKerbrat a été président des exploitants agricoles de Saint-Pol dans les années 1975, conseiller municipal pendant 24ans, président des Campings de «Qualité Bretagne», président de l'Hôtellerie bretonne de plein air, vice-président du Syndicat de l'hôtellerie du Finistère, administrateur de l'Union bretonne de l'hôtellerie de plein air...

Catherine Le Nen-Mingam

Catherine Le Nen-Mingam assure la responsabilité de déléguée de base de la station de Taulé, au sein de la Sica de Saint-Pol. Après un BTS horticole à Saint-Ilan, elle s'installe en 1986 sur une petite exploitation de huithectares. En 1997, elle récupère une partie de la ferme familiale et reprend des terres en continuité des siennes. L'exploitation compte aujourd'hui une quarantaine d'hectares, dont la moitié est consacrée aux cultures légumières, l'autre aux céréales et aux pâtures et à la betterave fourragère pour son atelier de vaches allaitantes. La caractéristique mérite d'être citée:
Catherine Le Guen-Mingam travaille seule sur son installation de Carantec.


Marie-Jo Grégoire

Originaire de Morlaix, Marie-Jo Grégoire s'est installée à Trédarzec, près de Tréguier où elle exerce l'activité de dépositaire de légumes. Adrien Kervella a rappelé les conditions de travail dans les années 1970, évoquant par exemple «le poids des caisses de légumes et des sacs de pommes de terre qu'elle empilait dans les camions, le feu qu'il fallait allumer et entretenir dans le magasin pour empêcher les choux-fleurs de geler!» L'organisation agricole évoluant, le dépôt s'est associé à d'autres et depuis 2001, le dépôt «Lédenez» est aujourd'hui le dépôt d'artichauts le plus important de Bretagne


 null







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire