Les artichauts camus et castel


Les artichauts
camus et castelartichaut





L'artichaut est le fleuron du terroir breton !







La Culture
Sa culture est délicate, et il a trouvé en Bretagne son terroir de prédilection : il craint le froid et le gel en hiver, et la chaleur en été. Le savoir-faire des producteurs ( 900 producteurs en Bretagne )est essentiel.
Cette grande plante vivace forme une grosse touffe de longues feuilles très découpées gris vert et de très belles fleurs d'un bleu intense.
La partie comestible de ce légume est sa fleur dont les bractées sont charnues et tendres au début de leur développement.
L'artichaut 'Camus de Bretagne' porte de grosses pommes, au fond très charnu

Le savoir-faire des producteurs est essentiel.
L’artichaut occupe le sol pendant trois ans. Chaque année après la récolte, il est rabattu au niveau du sol ; une nouvelle touffe se forme alors, où l’agriculteur sélectionne une seule pousse (un « drageon »).
Chaque drageon produit un gros artichaut central (la « mère ») et plusieurs petits sur les côtés (les « ailes »). 
Au moment des récoltes, le producteur passe dans le champ, coupe un à un les capitules arrivés à maturité. 
Deux variétés de gros artichauts sont cultivées : le traditionnel camus de Bretagne et le castel, qui en est issu, cultivé depuis 1994. 


  .
(source : Sica StPol-UCPT) Chiffres clés:                    900 producteurs – 7600 ha
                     45 000 tonnes d’artichauts / an
                      25 000 tonnes pour le Camus
                      13 000 tonnes pour le Castel
                      6 000 tonnes pour le Petit Violet

La culture

Tableau de production de l'endive
                                            

La commercialisation
La production concentrée sur les départements du Finistère (région de St Pol de Léon ) et des Côtes d'Armor ( région de Paimpol) se décline en agriculture conventionnelle et agriculture biologique .

Les artichauts de Bretagne mis en marché par les Organisations de Producteurs bénéficient du label "Prince de Bretagne" et sont commercialisés en France et en Europe par  les expéditeurs négociants  ou coopératives agréés vers les circuits commerciaux traditionnels de grossistes ou de la GMS . 
En gardant toutes leurs qualités et leurs vertus diététiques , ils seront présents dès le Printemps sur les étals des marchés de plein air, dans les magasins traditionnels et les super-marchés.
 Historique à lire :  Sica de St Pol de Léon - UCPT de Paimpol 
                                              - Prince de Bretagne - 

(source : Sica StPol-UCPT)                             

Astuce

Tous les producteurs vous le diront : l’artichaut camus est meilleur quelques jours après la récolte, voire un peu flétri. Ils vous diront aussi qu’il ne faut pas couper la queue avec un couteau, mais la casser, pour bien enlever les fibres à la base du cœur. Et enfin : si vous voulez éviter un noircissement du cœur à la cuisson, fixez une rondelle de citron sous l’artichaut avec un tour de ficelle.
Souvenez-vous aussi que l’artichaut violet peut se consommer cru, à la croque-au-sel (comme les radis) ou avec différentes sauces (à base d’huile d’olive, de citron, de crème…(source:UCPT)


1 commentaire:

  1. Bonjour j'habite dans le midi et je ne trouve pas ces artichauds, peut-t'on en achter en ligne ?

    RépondreSupprimer